Il faut reconnaître que c’est très pratique d’avoir une imprimante de poche pour tirer ses photos à n’importe quelle occasion. Mais qu’en est-il de leur qualité d’image ? Voici la réponse !

La qualité d’image d’une imprimante nomade dépend de la technologie utilisée

Les imprimantes en version miniature puisent leur performance en termes de qualité d’image de l’écosystème technologique qu’exploite leur fabricant. Cela dit, certains appareils peuvent baser leur résolution sur des films instantanés nécessitant des capteurs très subtils. Mais pour autant, cela ne veut pas dire que seule cette technique est valable. En effet, certaines marques n’hésitent pas à allier écologie et créativité pour peaufiner leurs produits phares. Pour le comprendre, il suffit de se référer aux imprimantes portatives fonctionnant sur la technologie Zero INK qui s’est fait une belle image de pro sur le marché. C’est réellement le cas bien que certains modèles accusent quelques restrictions d’option par rapport à d’autres.

Étant donné qu’une grande partie des consommateurs préfèrent se tourner vers l’imprimante smartphone à tirages instantanés de type polaroid, une telle nouveauté gagne en notoriété, car c’est à la fois fun et classe. En plus, les images ne nécessitent aucune retouche sauf si l’utilisateur souhaite rendre les clichés plus personnalisés. D’ailleurs, selon l’avis des «shooters», il n’y a rien de mieux qu’une imprimante sans cartouche ni rubans d’encre pour éviter de se salir les mains tout en préservant la Planète Terre. Quant aux pigments de couleur, ils s’intègrent directement sur le papier autocollant. C’est une technologie qui s’est affinée au fil des années sur les imprimantes de bureaux, mais également présente sur ce type d’imprimante dernier cri.

Les imprimantes de poche valorisent une photo dans toute sa splendeur

Les mini-imprimantes sont une technologie récente. De ce fait, elles sont encore en constante amélioration en fonction des besoins des utilisateurs. Mais malgré ce perfectionnement technologique, ces imprimantes de petite taille n’ont rien à envier des imprimantes professionnelles. Par exemple, les photos qu’elles produisent sont résistantes aux éclaboussures d’eau, ainsi que toute sorte de traces de nature à détériorer l’image. Mieux, tous les formats de photos sont pris en charge avec des dimensions d’environ 5 x 7,6 cm. En plus, plusieurs nuances sont possibles ; et pour cause, une imprimante nomade permet de tirer des feuilles pouvant servir de couleurs de référence afin de mesurer la dérive colorimétrique d’une photo professionnelle. En général, avec les modèles les plus simples, le Delta E moyen peut atteindre la valeur de 13 avec un cyan de 25 et un vert de 20. Quant aux autres couleurs, la différence modale est plutôt satisfaisante compte tenu de la technologie utilisée (impression thermique).

Enfin, en ce qui concerne la résolution d’impression, la plupart des appareils affichent un pixel par pouce de 313 x 400, ce qui est amplement suffisant étant donné le format visé. De toute façon, c’est l’aspect naturel et chaleureux des photos qui compte. Mais en tout cas pour avoir de bons résultats, il suffit de bien se positionner par rapport à la source de la lumière lors de la prise, car la négligence de ce paramètre pourrait faire rendre les photos un peu ternes.