Dans une optique de gain en qualité d’image et de respect des normes écologiques, l’imprimante nomade basée sur le tirage thermique a été lancée sur le marché. Voici un petit tour d’horizon sur cette nouvelle technologie.

Fonctionnement de la mini-imprimante thermique

L’imprimante de poche à sublimation thermique produit des photos de petit format et dont la qualité est exceptionnellement élevée compte tenu de sa taille. Cette nouveauté bénéficie d’un design compact et léger, ce qui facilite les usages en tout déplacement. Etant donné que le mécanisme de tirage par dégagement de chaleur ne nécessite qu’une infime quantité d’énergie, la consommation en encre est fortement réduite. Effectivement, cet appareil à forte autonomie n’a pas besoin d’être alimenté à un ordinateur ou à une autre source électrique pour fonctionner, car il se charge rapidement et peut faire jusqu’à 30 impressions successives.

En fait, cette imprimante version miniature est équipée d’une pointe chauffée qui est capable d’induire un effet de vaporisation d’encre sur un film translucide. Cela permet d’appliquer une grande quantité de couleurs sur un support d’impression tel qu’un papier autocollant. Il convient quand même de remarquer que chaque couleur primaire comme le jaune, le magenta et le cyan, se vaporise successivement selon un mouvement de rembobinage. Donc, avant la sortie de la photo du canon d’impression, une couche de vernis se colle sur l’ensemble du support pour protéger l’image de tout facteur de dégradation tel que les gouttes d’eau, l’écaillement dû au rayon solaire, etc. Mieux, contrairement à l’impression classique à jet d’encre, aucun temps de séchage n’est nécessaire pour ce type d’imprimante.

Les spécificités d’une mini-imprimante à sublimation thermique

L’imprimante Smartphone bénéficie d’une bonne qualité d’image. Selon la marque, le modèle et la gamme choisie, elle peut atteindre une résolution de 300 × 300 ppp. En termes de vitesse d’impression, elle n’a rien à envier des autres imprimantes de bureau, qu’elles soient à laser ou à jet d’encre. En moyenne, une petite imprimante effectue un tirage de photo en 30 secondes chrono. Ce temps d’impression peut, bien évidemment, baisser considérablement s’il s’agit d’un simple polaroid. Comme pour tout autre appareil nomade, une mini-imprimante intègre une batterie qui peut être scellée ou amovible. Cette dernière option est préférable, car elle permet d’envisager l’achat d’une batterie de rechange. En termes de consommation, les appareils à technologie thermique de type Zink ont l’avantage d’être moins énergivores. En plus, elle offre une possibilité de personnalisation d’image grâce à une panoplie d’outil de modification.

Mais avant d’acheter une imprimante spéciale Smartphone, il faut vérifier si elle prend en charge les systèmes d’exploitation actuels. Effectivement, pour pouvoir tirer des clichés, l’appareil doit être compatible avec Android ou iOS. D’ailleurs, le but c’est d’avoir un maximum d’ergonomie avec un format d’impression adéquat. Enfin, la variété d’options de retouche ne doit pas être négligée surtout pour les appareils nécessitant une application mobile dédiée. De toute façon, il n’y a rien de plus rassurant que de bien identifier les paramètres de choix les plus pertinents pour faire coïncider la performance de l’imprimante avec ses besoins et son budget.